Attention à ces publications trompeuses sur le lien entre vaccination et rémunération des médecins

Copyright AFP 2017-2024. Droits de reproduction réservés.

Des négociations sont en cours entre l’Assurance maladie et les médecins généralistes sur la rémunération de ces derniers. Des extraits d’un document support de ces négociations, présentant des propositions de l’Assurance maladie, a été diffusé sur les réseaux sociaux. Des internautes les partagent, affirmant, commentaires trompeurs à l’appui, que les médecins seront désormais mieux payés s’ils prescrivent beaucoup de médicaments ou vaccinent beaucoup. Certes, la vaccination est un critère qui pourrait être pris en compte dans le calcul d’une partie de la rémunération des médecins, à savoir le « forfait médecin traitant« , mais au même titre que d’autres critères. Ceci n’est pas entièrement nouveau, car la vaccination contre la grippe figure déjà dans la liste de ces critères. D’autre part, ces changements dans la rémunération des médecins ne sont pas encore actés et font toujours l’objet de négociations. L’Assurance maladie préconise par ailleurs aux médecins « la sobriété des prescriptions » médicamenteuses.

« La rémunération des médecins serait liée à la consommation de soins de leurs patients. Plus un patient consommerait de médicaments, d’examens ou de vaccins, plus le médecin percevrait une rémunération élevée. #Bigpharma », publie sur X et Facebook le 13 février, le site Réseau international.

Ce blog habitué des infox (voir ici ou là) assure dans son article qu’il s’agit d' »une dérive gravissime« .

Un texte circule également depuis le 10 février contre cette modification de la rémunération des médecins, sur X mais aussi sur le réseau social russe VK. Il est notamment partagé par Myriam Palomba, chroniqueuse de l’émission de Cyril Hanouna dont l’AFP a déjà démystifié des propos trompeurs en 2022 notamment. Sur X, la publication de l’ancienne directrice de la rédaction de la revue Public est partagée plus de 4.000 fois: « Urgent et grave!!! L’assurance maladie est en train de conditionner le remboursement des forfaits aux médecins au statut vaccinal des patients. Plus vous serez vaxx plus le médecin sera payé ! C’est déontologiquement honteux car les médecins pousseront à la vaxx pour gagner plus d’argent et non pas en fonction de votre état de santé« . Le texte dénonce ensuite la « dictature sanitaire » que veut instaurer le projet de loi discuté à l’Assemblée nationale et visant à sanctionner les dérives sectaires.

, Attention à ces publications trompeuses sur le lien entre vaccination et rémunération des médecins

Sur TikTok, des internautes aussi évoquent ce « forfait » du médecin traitant, mais sous un autre angle : dans cette vidéo de fin janvier, cette tiktokeuse assure que « le gouvernement veut qu’on paie nos médecins avec un forfait annuel et plus à l’acte« . Ce forfait, selon elle payé par les patients « serait de 64 euros à l’année« . Les commentaires abondent: « la bonne question c’est à combien de consultations j’ai droit pour 64 euros/an », ou encore « et si on ne va pas chez le médecin, on paie leur forfait?« .

Un autre tiktokeur qui se présente comme médecin assure quant à lui dans une vidéo partagée plus de 25.000 fois que « le médecin ne sera plus du tout payé à l’acte« .

Un changement encore incertain et qui n’aurait pas d’impact pour les patients

Le changement de rémunération des médecins que ces internautes dénoncent comme étant déjà en place n’est en fait pas du tout acté. Il s’agit de propositions de l’Assurance maladie, dans le cadre d’une négociation multilatérale avec différentes organisations syndicales. Ces négociations doivent reprendre en mars et n’ont pas de date butoir.

Contrairement à ce qu’affirment les tiktokeurs repérés par AFP Factuel, il n’est pas question de ne plus payer les médecins à l’acte, c’est-à-dire à chaque consultation. Ce forfait de 64 euros annuel évoqué sur le réseau social est en fait une expérimentation, appelée Peps (paiement en équipe de professionnels de santé) menée depuis 2018 pour des praticiens travaillant à plusieurs « afin d’encourager la mutualisation« , selon Jean-Christophe Nogrette, médecin généraliste et président du syndicat MG France.

« La somme de 64 euros par an c’est vraiment pour un patient sans aucune pathologie lourde ni facteur d’âge ni rien« , insiste-t-il. Ce montant est un forfait, donc serait inchangé selon que le patient consulte une fois ou dix fois dans l’année dans le cabinet. D’autre part, ce ne sont pas les patients qui verseraient ce forfait à leur médecin, mais bien l’Assurance maladie, confirme M. Nogrette. Le président de MG France rappelle que dans les négociations en cours, le paiement par équipe prendra « certainement la forme d’une option » que pourront choisir certains médecins, notamment dans des centres de santé composés uniquement de généralistes.

Une fusion de trois forfaits déjà existants

Pour l’immense majorité des médecins généralistes, qui travaillent seuls, l’Assurance maladie propose aux organisations syndicales, en plus du prix de la consultation, de leur rembourser une somme supplémentaire, annuellement, en fonction de la part de leur patientèle pour laquelle ils sont « médecin traitant » (archive).

Ce « forfait médecin traitant intégral« , comme le nomme l’Assurance maladie, vise à revaloriser financièrement le rôle du médecin traitant, dont près de 7 millions de Français sont aujourd’hui privés, et particulièrement la prise en charge des patients âgés, atteints d’affections longue durée (ALD) ou les très jeunes enfants.

« Il n’y a rien de vraiment nouveau« , commente auprès de l’AFP le Dr Nogrette, « il s’agit de fusionner trois forfaits existants« . En effet selon ce document support des négociations, publié le 8 février (archive), ce forfait intégral viendrait remplacer le forfait patientèle médecin traitant (archive), le forfait structure, pour moderniser les cabinets (archive) et la Rosp, rémunération sur objectifs de santé publique (archive).

Ce système de rémunération établissait déjà une différenciation selon le profil des patients: une consultation pour une personne âgée atteinte d’une pathologie chronique, ou d’un nourrisson de moins de deux ans, prenant plus de temps au médecin qu’un patient adulte sans problème particulier, comme on peut le voir sur la capture d’écran ci-dessous:

, Attention à ces publications trompeuses sur le lien entre vaccination et rémunération des médecinsSource ameli.fr

D’autre part, la « Rosp » établit une liste de 29 indicateurs de prévention, comme le dépistage de cancers, mais aussi déjà, la vaccination contre la grippe pour les personnes âgées de plus de 65 ans.

Dans la nouvelle proposition de l’Assurance maladie, « l’idée c’est de mieux indemniser les actes de prévention, comme le fait de prescrire des examens de dépistage ou des vaccins« , explique M. Nogrette.

Le blog Réseau international écrit que « cette approche suscite des inquiétudes légitimes quant à la transformation des médecins en agents de promotion de la vaccination, au détriment de leur rôle traditionnel de soignant« .

Pour le président de MG France, au contraire, « c’est notre rôle de généralistes d’aider à prévenir les épidémies quand même« , rappelant qu’avec la proposition de l’Assurance maladie « on ne diminue pas la rémunération pour ceux qui ne sont pas vaccinés, on majore celle des autres« .

Six vaccins retenus dans le nouveau forfait

Dans la proposition de l’Assurance maladie, le forfait des médecins traitants sera valorisé pour d’autres vaccins que celui de la grippe, comme le montre le tableau ci-dessous.

, Attention à ces publications trompeuses sur le lien entre vaccination et rémunération des médecinssource ameli.fr

Pour les personnes de plus de 65 ans ou en ALD, la prescription de vaccins contre la grippe et le Covid sera intégrée au forfait, de même que le vaccin pneumocoque pour les personnes adultes en ALD, et les vaccins ROR (rougeole), méningocoque C et HPV pour les enfants.

Chaque patient vacciné augmentera le forfait médecin traitant de 5 euros par an, pas de quoi, selon M. Nogrette « changer quoi que ce soit à la prise en charge« . « Personne ne sera obligé de se faire vacciner« , insiste-t-il.

La présidente du syndicat FMF (Fédération des médecins de France), Patricia Lefébure, contactée par AFP Factuel le 15 février, abonde: « On ne se dit pas je vais prendre tel ou tel patient parce que ça va rapporter plus« , assure-t-elle. « On peut recommander le vaccin mais on n’est pas là pour convaincre les gens à tout prix, ils gardent leur liberté« .

Des internautes relayant des informations trompeuses sur ces négociations en cours assurent aussi qu’elles seraient dans l’intérêt de l’industrie pharmaceutique puisque les médecins seraient poussés à prescrire « plus de médicaments« .

C’est faux: l’Assurance maladie propose au contraire de récompenser la « sobriété des prescriptions« . Elle incite notamment à réduire les prescriptions inutiles d’IPP (inhibiteurs de la pompe à protons, pour réduire l’acidité gastrique), mais aussi « les actes d’imagerie redondants« , ou encore les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens).

Depuis le début de la crise Covid, de nombreuses infox ont affirmé à tort que les personnes non-vaccinées seraient moins bien soignées que les autres, ou qu’elles seraient fichées.

16 février 2024 Ajoute nom de la présidente du syndicat FMF

Beaucoup de réponses sont apportées par cet article proposé par remunerations.fr qui traite du sujet « Rémunérations ». Ce post a été généré de la façon la plus complète qui soit. Vous pouvez écrire en utilisant les coordonnées indiquées sur notre site dans le but d’apporter des explications sur ce post qui parle du thème « Rémunérations ». Le site remunerations.fr a pour objectif de publier différentes publications autour du thème Rémunérations diffusées sur la toile. Sous peu, on rendra accessibles à tout le monde d’autres informations pertinentes sur le sujet « Rémunérations ». Par voie de conséquence, visitez de manière régulière notre blog.

We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use of our site with our social media, advertising and analytics partners. View more
Cookies settings
Accept
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Politique de confidentialité:

Photos Vidéos Sons:

Dans les cas où vous téléversez des photographies sur le site, nous vous suggérons de ne pas uploader des photographies contenant des informations EXIF de données GPS. Les personnes fréquentant le site peuvent télécharger des informations de détection à partir de ces images.

Données remplies à partir de sites inconnus:

Les articles de ce site sont susceptibles d'enfermer des informations embarquées (par exemple des vidéos, photos, passages…). Le contenu embarqué depuis d’autres sites se compose de manière comparable que si le visiteur parcourait ce site tiers.Ces sites web ont la possibilité de charger des données vous concernant, user des cookies, embarquer des moteurs de contrôles tiers, filer vos réactions avec ces datas prises si vous possédez un compte relié sur leur site internet.

Textes :

Lorsque vous laissez un commentaire sur ce site, les déclarations transcrites dans le formulaire électronique, ainsi que l'identification IP et l'identifiant usager de votre logiciel de navigation sont mémorisés afin de nous donner la possibilité de repérer des commentaires interdits.

Règles d'utilisation conformes à la RGPD

Sécurisation sur vos datas:

Au cas où vous disposez d'un espace personnel ou si vous avez écrit des textes sur le site, vous avez la possibilité de réclamer à réceptionner un fichier introduisant toutes les données privatives que nous avons à votre sujet, contenant celles que vous nous avez transférées. Vous pouvez également de réclamer la suppression des données individuelles vous concernant. Cette procédure ne concerne pas les données accumulées à des fins de gestion, dans le respect du droit ou dans le but de sécurité.

Quelle durée de stockage de vos informations:

Au cas où vous enregistrez un texte, le texte et ses données complémentaires sont stockés indéfiniment. Ce processus permet de concéder et souscrire rigoureusement les commentaires à venir plutôt que de les transmettre dans la queue des modérateurs.Lorsque les espaces personnels qui s’identifient sur ce site (au cas où), nous accumulons pareillement les informations personnelles stipulées dans leur profil. Tous les espaces individuels ont la possibilité voir, modifier ou supprimer leurs datas privatives à tout moment. Les modérateurs du site ont la possibilité aussi agir sur ces datas.

Communication de vos informations individuelles:

Les commentaires des utilisateurs peuvent être étudiés en utilisant un système industrialisé de localisation des textes intolérables.

A propos des cookies:

Au cas où vous déposez un message sur notre site, vous serez amenés à enregistrer votre nom, adresse e-mail et site dans des cookies. C’est uniquement dans le but de votre facilité d'utilisation pour ne pas avoir à redonner ces informations dans l'éventualité où vous enregistrez un nouveau texte ultérieurement. Ces cookies disparaissent au terme d’un semestre.Lorsque vous vous rendez sur la partie de l'enregistrement, un cookie éphémère va se exécuté pour repérer si votre logiciel de navigation accepte les cookies. Cette fonction ne contient pas de datas secrètes et sera annulé de façon automatique à la fermeture votre navigateur.Quand vous accédez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour établir vos datas de login et vos options de navigation. L'espérance de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, l'espérance de vie d’un cookie d'utilisation est plus longue. Si vous mentionnez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera prolongé durant moins d'un mois. Dans les cas où vous fermez votre espace personnel, le cookie de connexion sera invalidé.En modifiant ou en éditant une publication, un cookie complémentaire sera créé dans votre programme de navigation. Ce cookie n'est constitué d'aucune identification privative. Il atteste simplement l’identifiant du post que vous avez décidé de transformer. Il cesse au bout de quelques heures.

Exploitation et diffusion de vos datas privées:

Lorsque vous appelez une remise à zéro de votre password, votre adresse IP sera saisie dans l’e-mail de réinitialisation.

Save settings
Cookies settings